Louer sa toiture

Vous souhaitez louer votre toiture à Grési21 ? Retrouvez ci-dessous l’ensemble des questions que vous pouvez vous poser, regroupées en cinq catégories :


Pourquoi louer sa toiture à Grési21 ?

  • Pour participer, en toute sérénité, à un projet écologique et citoyen ! Vous contribuerez ainsi de manière directe à la transition énergétique du territoire. 
  • Pour bénéficiez d’une prestation gratuite, clé en main (études, maîtrise d’œuvre, raccordement réseau…). La qualité et l’entretien de l’installation sont assurés par la société Grési21.

La participation au projet ne nécessite donc pas de moyens financiers. La surface de toiture occupée par les panneaux peut même donner lieu à une rénovation gratuite (à la charge de Grési21).


Le photovoltaïque

Pourquoi utiliser l’énergie photovoltaïque ?

Parce que c’est une énergie propre, disponible sur toute la planète et inépuisable.

Le coût de l’énergie photovoltaïque est-il compétitif ?

Le coût de production de l’électricité photovoltaïque se situe actuellement aux environ de 120€ le mégawattheure (MWh) dans les grosses centrales. Ce coût est équivalent à celui produit par les futures centrales nucléaires de type EPR. Il devrait encore baisser de 60 % d’ici 2025.

Quelle est la durée de vie des panneaux ?

Les panneaux sont garantis pour avoir rendement minimum de 80% au bout de 25 années d’utilisation par rapport à l’état neuf. Leur espérance de vie dépasse 30 ans.

Pourrai-je utiliser de l’électricité venant des panneaux ?

Non, pas directement. L’énergie produite est injectée sur le réseau électrique. Elle est comptabilisée par un compteur dédié, qui permet de gérer l’achat de la production par EDF. Votre compteur habituel de consommation électrique est aussi raccordé au réseau. Les ‘électrons étant « feignants », ils empruntent le chemin le plus court. Donc, une partie de la production de vos panneaux servira tout de même, de manière indirecte, votre consommation…

Y a-t-il des nuisances sonores ?

Les panneaux photovoltaïques ne génèrent aucun bruit. L’onduleur, un dispositif électrique chargé de convertir le courant continu provenant des modules photovoltaïques en courant alternatif compatible avec le réseau ENEDIS, peut comporter un petit ventilateur, qui se met en marche quand il est proche de sa puissance maximale. En l’absence de soleil, et donc la nuit, ce ventilateur ne tourne pas.

Quelle est la puissance installée actuellement dans le monde ?

La puissance installée dans le monde a triplé en 4 ans, passant de 100 GWc (Gigawatts- crête) en 2012 à 303 GWc fin 2016. Ces installations permettent de produire près de 2% de l’énergie électrique mondiale en 2016* . Par ailleurs, la filière employait 2,8 millions de personnes en 2015 dans le monde**.

En 2030, l’International Renewable Energy Agency (IRENA) estime que le photovoltaïque pourrait produire entre 3 et 7% de la demande électrique mondiale.

*  source : Agence Internationale de l’Energie, AIE

** source : International Renewable Energy Agency, IRENA.

Quelle est l’origine de fabrication des panneaux ?

Les panneaux photovoltaïques sont produits dans le monde entier, mais plus de la moitié de cette production est chinoise. L’éthique du projet Grési21 (empreinte carbone faible et emploi local) donne la préférence à l’installation de panneaux d’origine européenne.

Les panneaux photovoltaïques sont-ils recyclables ?

Oui ! Les panneaux photovoltaïques sont recyclables à 98%*. L’éco-participation payée par Grési21 lors de l’achat des modules finance le recyclage. Un point de collecte existe sur Grenoble.

*source : PV CYCLE, organisme de recyclage européen.

Quelle puissance par panneau ?

Entre 250 et 300 Wc, soit entre 150 et 180 Wc par mètre carré. La surface cible que nous visons (environ 60 m2 par toiture) permettra de produire 10 000 kWh par an, soit la consommation moyenne d’électricité de plus de deux ménages.

Quelle est la technologie retenue par Grési21 ?

Il s’agit de la technologie poly ou monocristalline, des modules cadrés d’environ 1,5 m2, aspect bleu foncé ou noir.

Est-ce vraiment écologique ?

Oui ! Le temps de retour énergétique est compris entre 1 et 2 ans (temps pendant lequel l’énergie produite par le panneau compense l’énergie qui a été nécessaire à sa production et à son transport). Ensuite, le panneau produit pendant plusieurs dizaines d’années de l’énergie sans aucun impact écologique. (source : Agence Internationale de l’Energie).


L’installation

Comment sont intégrés les panneaux à la toiture ?

Tout dépend du type de couverture, mais dans tous les cas, ce sera suivant les dispositions d’intégration renforcée. Cela veut dire que ce sont les panneaux qui assurent l’étanchéité de la toiture sur la surface qu’ils couvrent. Cette étanchéité est complétée par un complexe étanche, suivant les modèles de panneaux et les types de couverture. Les modules installés ne doivent pas dépasser l’épaisseur des tuiles de plus de 2 cm.

Combien de temps durent les travaux ?

Les travaux nécessaires à une installation de 9 kWc, soit 60 m2 de toiture, prennent en général deux à trois jours, en fonction du type et de l’état de la toiture.

Peut-on utiliser des panneaux non rectangulaires pour s’adapter à des pans de toiture non rectangulaires ?

Le coût élevé de fabrication de modules photovoltaïques de forme non rectangulaire est rédhibitoire et compromet l’intérêt financier du projet, donc nous ne retenons pas cette solution dans la démarche de Grési21.

Quel est l’espace occupé par l’onduleur ?

Une surface d’environ 1 m2 est nécessaire pour l’onduleur et ses coffrets annexes. Il peut être placé dans un garage, un appentis, des combles, un coffret à l’extérieur de la maison.

Et Linky dans tout ça ?

Enedis ajoutera un compteur Linky à votre compteur actuel. Lire au sujet de la dangerosité du compteur Linky l’article de l’association Que Choisir  et le rapport récent de l’ANSES sur la dangerosité des compteurs intelligents.

Quelles sont les caractéristiques des panneaux ?

La technique de pose des panneaux retenue est celle dite  » intégrée au bâti » : dans le plan de la toiture (et non pas posée sur la toiture), pour une meilleure esthétique.
Le poids des panneaux est toujours inférieur à celui des tuiles de surface équivalente mais il est supérieur à celui d’un bac acier.
Lors de la pose des panneaux, il y a systématiquement mise en place d’un écran sous toiture, afin de protéger les combles et la charpente d’éventuelles infiltrations d’eau (infiltration de neige poudreuse notamment).
A noter que la résistance à la grêle des panneaux est supérieure à celles des tuiles (qui peuvent se fendiller lors d’un orage de grêle).


À l’usage

Quel est l’impact de la neige sur la production électrique ?

Cet impact est faible et est estimé à moins de 10% : à travers une fine couche de neige, le panneau capte la lumière, donc produit quasi-normalement de l’électricité.

Comment sont détectés les défauts ? Que dois-je faire si je constate un défaut sur l’onduleur ?

Les installations de Grési21 sont supervisées à distance, au jour le jour. Si des défauts sont détectés, il sera fait appel à un bureau d’études spécialisé et Grési21 prendra en charge les réparations.

Et si la croissance des arbres porte des ombres sur l’installation ?

Il revient au propriétaire de la maison de contrôler la pousse des végétaux, afin de ne pas pénaliser la production par des ombres portées sur les panneaux.

Y a-t-il un risque accru d’incendie ?

Entre 2010 et 2013, les médias ont rapporté à grand bruit des cas d’incendies dûs à des installations photovoltaïques. C’était un temps où œuvraient des installateurs éco-délinquants, utilisant des matériels non conformes. Depuis la situation s’est assainie et le processus de sélection des installateurs pour Grési21 élimine les mauvais installateurs. En 2013, sur environ 300 000 installations de particuliers, 38 dossiers de sinistre incendie ont été recensés soit 0,01%.

Les pompiers sont-ils formés à intervenir sur des incendies de maison comportant une installation photovoltaïque ?

Oui. En juin 2011, tous les SDIS ont reçu une procédure d’intervention sur les sites équipés de photovoltaïque et un guide à l’attention des sapeurs pompiers a été publié en 2013 par le SDIS73 et l’Institut National de l’Energie Solaire (Ines).


Aspects juridiques et financiers

A qui incombe la maintenance des panneaux solaires ?

A Grési 21, qui est responsable de l’installation. A ce titre, elle est assuré en cas de sinistre et signe des contrats d’entretien et de maintenance auprès de professionnels dûment sélectionnés.

Que se passe-t-il en cas de dégradations dues aux intempéries ?

Elles sont prises en charge intégralement par l’assurance contractée par Grési21. Le propriétaire du toit n’a donc pas à s’en occuper. Il doit simplement prévenir la société Grési21, gestionnaire de la centrale.

Contractuellement, comment mon toit est-il mis à disposition ?

Il s’agit d’un contrat de location avec la société Grési21 qui exploite la centrale villageoise. L’installation ne vous appartient pas et vous aurez une servitude sur votre toit pour 20 ans. C’est alors la société locale qui est propriétaire de l’installation et responsable de l’étanchéité de la toiture, qui paye donc les assurances et l’entretien de la toiture.

Sur combien d’années la location se fait-elle ? La résiliation est-elle possible ?

La durée de la location est de 20 ans, car les contrats d’achat de l’électricité portent sur cette période. Les conditions de résiliation sont stipulées dans le contrat de location signé avec Grési21.

Je suis propriétaire et intéressé(e). Que se passe-t-il si un jour je dois vendre mon bien ?

Vous vendrez votre bien avec la servitude qui sera enregistrée auprès des notaires et c’est le nouveau propriétaire qui sera en relation avec Grési21. Une installation photovoltaïque offre une plus-value intéressante à la revente : démarche écologique, gains financiers modestes pendant la durée du contrat, devenant plus substantiels à la fin du contrat.

Que se passe-t-il après la fin du contrat d’achat d’électricité par EDF (ou un autre énergéticien) ?

Le propriétaire de la maison devient propriétaire de l’installation PV, qu’il pourra continuer à exploiter à sa guise.